Comment commencer le zéro déchet ?

Bonjour,

Aujourd’hui, je veux vous raconter ce que j’ai fait pour réduire mes déchets depuis un an. La réduction des déchets n’était pas une priorité pour moi mais, en vivant plus sainement, je me suis retrouvée à le faire. Je suis encore loin du zéro déchet mais il y a du progrès.

Je me dis que cela peut servir d’inspiration pour débutant en Zéro Déchet, ce que j’étais il y a un an 🙂

Les choses qui se sont imposées naturellement et facilement :

  • La cosmétique maison et et les produits ménagers : je ne reviens pas dessus. Toutes les recettes sont sur les pages de ce blog.
  • Remplacer les cotons démaquillants par des carrés lavables.
  • En cuisine, faire ses yaourts et crèmes dessert, faire ses biscuits : voir la page recettes de ce blog.
  • Remplacer le film étirable et papier d’alu par des bocaux, des tups et même des torchons.
  • Remplacer les éponges jetables par des éponges lavables
  • Remplacer les bouteilles d’eau par une gourde
  • Avoir un sac en tissu plié dans son sac à main pour remplacer les sacs plastiques.
  • Acheter d’occasion : ça j’adore ! On trouve plein de choses qui sont encore bien et à des prix défiant toute concurrence. Et je vends également de cette façon.
  • Bannir le papier sulfurisé : une plaque propre recouverte d’huile de tournesol et saupoudrée de farine n’attache pas.20170409_111331-1
  • Une astuce plutôt anti-gaspi que zéro déchet : placer dans le réservoir de la chasse d’eau une bouteille de 1 litre remplie d’eau et fermée . Cela permet d’économiser un litre à chaque chasse d’eau et n’a aucun impact sur l’efficacité. Cela fonctionne aussi avec une brique ou tout autre chose qui prend un volume d’un litre environ.

Ce qui est en cours mais plus difficile à entrer dans les habitudes :

  • Remplacer le papier essuie-tout : le geste de couper une feuille, essuyer et mettre à la poubelle est tellement ancré dans les habitudes que ce n’est pas facile de s’en débarrasser. J’ai donc mis des petits torchons pour essuyer ce qui tombe dans la cuisine. Ce qui aide actuellement c’est de les avoir accessibles et d’avoir rangé le rouleau de papier essuie-tout. Mais bon ce n’est pas très joli en vrac, comme cela, donc il faut que je trouve comment les ranger.
  • Repriser les habits : par exemple, faire un bermuda avec un pantalon troué. Ci- dessous un exemple de réalisation lors de mon dernier défilé haute couture. Créateur de photo-collages_PP5JE1

Ce que je n’arrive pas à faire

  • Remplacer les mouchoirs en papier : j’ai du mal d’un point de vue hygiène. On dit qu’il faut les repasser pour enlever les bactéries et comme je ne repasse jamais mes habits, je n’ai pas envie d’ajouter cette activité.
  • Arrêter les papiers cadeaux : pour les enfants, pas facile, ils sont tellement contents de les déchirer. Pour les adultes, ce n’est pas dans les mœurs. Je récupère ceux que je reçois mais c’est tout.
  • Faire des cadeaux home made : pour l’instant, je n’ai jamais testé mais j’essayerai de m’y mettre pour Noël ! Avis aux lecteurs que je verrai à ce moment là 🙂
  • Acheter en vrac : j’ai essayé de m’y mettre en allant dans un magasin spécialisé dans le vrac qui a ouvert près de chez moi. Seulement, tout est vraiment beaucoup plus cher qu’ailleurs, même ce qui n’est pas bio en vrac peut être plus cher que du bio en sachet.
  • Apporter mes contenants dans les boutiques classiques : je n’ose pas encore de peur de passer pour une originale.
  • Faire du compost en appartement : je suis en train de me renseigner sur les lombricomposteurs. Mais j’ai peur d’avoir des odeurs, des mouches ou des vers qui se baladent donc pour l’instant je n’ai pas franchi le cap. Et puis que faire ensuite du compost ?

Et vous ? Que faites vous pour limiter vous déchets ? Des idées pour m’aider sur les points difficiles ?

24 réponses sur « Comment commencer le zéro déchet ? »

  1. Elpida

    J’en suis plus ou moins au même point. Ma salle de bain est quasiment zéro déchets mais pour la cuisine c’est plus dur !
    Pour répondre à tes observations sur les « points bloquants » :
    J’utilise des mouchoirs en tissu que je lave à 90*C, ce qui m’évite ensuite de devoir les repasser pour les désinfecter 😉
    Pour ce qui est de l’essui-tout, je l’ai remplacé par un coup d’éponge (mais je ne connaissais pas le concept de l’éponge lavable !)
    Pour le papier cadeau, je pensais aussi que les enfants aimaient déchirer. Mais j’ai tenté le coup du paquet cadeau en torchon pour les 2 ans de mon neveu le mois dernier et il a trouvé le challenge de défaire le noeud aussi drôle que de déchirer le papier. L’expérience a eu le mérite de convertir l’ensemble de la famille !
    Pour le lombricomposteur en appartement, ma mère a tenté l’expérience et s’est retrouvée avec des vers au milieu du salon…

    J'aime

    • Ma vie plus naturelle

      Merci pour ton retour !
      Pour les mouchoirs, dans ce cas ça peut être jouable effectivement !
      Intéressant ton expérience sur le paquet cadeau en torchon, c’est une super idée. Je vais l’essayer 🙂
      C’est ce que je crains pour les vers mais j’ai lu aussi que ça pouvait arriver au début lors de la mise en route mais qu’ensuite quand ils sont bien, les vers n’ont plus envie de s’échapper…
      A suivre !

      J'aime

  2. Mat

    Pour compléter :
    – lingettes microfibres pour le ménage qu’on ne fait pas avec les éponges (faire les poussières etc…) et qui peuvent aussi permettre de remplacer le papier essuie-tout
    – dans le même genre, les « débarbouillettes » lavables sont pas mal http://www.tendances-emma.fr/maison-eco-logis/54-lot-de-5-debarbouillettes-lavables.html
    – pour les enfants qui ont des couches, je suis très contente des carrés bébé lavables ( même site : http://www.tendances-emma.fr/bebe/42-kit-eco-chou.html)
    – pour le compost dans les immeubles, il y a parfois possibilité d’en installer un qui est collectif mais à voir selon l’organisation des parties extérieures chez vous et selon l’avis des autres résidents…
    En revanche, pour les cadeaux home made, je ne suis pas du tout sure que l’idée soit géniale … 😉

    J'aime

  3. Constance Barbé

    Bonjour
    Merci pour ton expérience !
    J’essaie également de réduire mes déchets mais je suis comme toi c’est venu dans la continuité de vivre plus sainement ( après un cancer surtout). J’arrive également à réduire dans ma sdb: shampoings solide, savon d’alep, huile végétale, lingettes lavable …Dans la cuisine: je fais mes yaourts et et mes crèmes, mon fromage blanc et mon fromage, je fais pas les gouters des enfants mais j’achète en grande quantité et avec 1 seule emballage.
    J’utilise des tissus avec de la cire d’abeille pour remplacer le papier d’aluminium, j’ai beaucoup de mal à enlever le papier sulfurisé ( notamment pour la cire d’abeille). Et ma plus grande difficulté c’est de déserter le supermarché, je n’ai pas de vrai magazin en vrac et les magazins bio sont trop cher. En revanche je viens avec mes sacs en tissus pour les légumes et le vrac du supermarché, je vais maintenant venir avec mes contenants pour la charcuterie et le fromage ( j’ai osé demander et ils veulent bien essayer) et de tout façon je privilégie le bio au zéro déchets. MAIS j’ai encore une trop grosse poubelle.

    J'aime

  4. Ma vie plus naturelle

    Merci pour tes infos.
    Effectivement dans les immeubles ma ville fait des composts collectifs mais il faut que la copropriété ait des espaces verts ce qui n’est pas mon cas.
    Pour les cadeaux home made, oui il faut arriver à faire des choses sympas pour éviter le retour aux cadeaux de fêtes des mères de l’école maternelle ! 🙂

    J'aime

  5. Charlotte

    Coucou. Merci pour ton article. Di tu cherches des idées de cadeaux maison ou zéro déchet, j’ai dressé une liste d’idées pour noël, un anniversaire ou n’importe quelle occasion (juste pour le plaisir)
    https://etsionvivaitmieux.wordpress.com/2017/05/04/et-si-on-fabriquait-des-cadeaux-maison-ou-zero-dechet/
    Depuis un an je ne fais que des cadeaux maison ou zéro déchet. Tout le monde est ravi ! Alors qu’ils ne sont pas dans la même démarche. Ca donne même des idées à d’autres.
    Tu peux les emballer comme sur la photo

    J'aime

  6. Charlotte

    Pour l’essuie tout j ai fait le test il y a près de 6 mois de ne plus en acheter (sinon par facilité je suis tentée d’utiliser une feuille) du coup obligée de trouver des alternatives (torchons, éponge et lingettes microfibres ! )

    Aimé par 1 personne

  7. pcpmom

    Pour les mouchoirs il faut savoir que si tu ne te laves pas les mains scrupuleusement à chaque fois que tu te mouches, que tu utilises un mouchoir en tissu 2 fois de suite ou que tu changes de mouchoir (papier ou tissu) à chaque fois ne change rien à la présence de bactéries et virus sur tes mains. De plus après un lavage à 60°C toutes les bactéries et tous leurs petits potes les virus seront partis (à 40°C l’essentiel – rhume, grippe et gastro – ont déjà disparu). Je sais pas si ça va t’aider sur l’aspect psy des mouchoirs tissus, mais parole de biologiste d’un point de vue santé ça ne change pas grand chose 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Delphine

    Bonjour! Je me suis mise au ZD depuis l’arrivée de Mister bébé (prise de conscience soudaine ^^). J’ai commencé par les produits ménagers (vinaigre, bicarbonate etc. ), puis dans la salle de bain : cotons lavables, suppression des gels douche, shampooing cracra et crème hydratante par des produits plus sains (savon d’alep, huile de jojoba …). Cela fait 6 mois que je n’ai pas acheté de sopalin (au grand désespoir de ma maman qd elle garde mon loulou de 21 mois qui apprend à manger tout seul :-D!).
    Pour les courses : je vais sur le marché avec mes petits tuppeware (ils sont bien accueillis!) Et j’ai la chance d’avoir un day by day pas loin de la maison. Bien entendu : aucun plat transformé, sauf quelques petits pots pour le petit, en dépannage. Il me reste à faire des progrès sur les mouchoirs, les couches lavables (bon… je ne suis pas trop prête pour ça) et … sur mon chéri qui n’est pas aussi à fond que moi sur le Zd ! ^_^

    J'aime

  9. AL

    Merci beaucoup pour ton expérience et toutes ces idées.
    De mon côté, grâce à ton blog, j’ai commencé à me mettre au zéro déchet. J’en suis actuellement sans trop de difficultés aux éléments de ta partie « Pour les choses qui se sont imposées naturellement et facilement ». Mais j’ai une question sur cette partie : je souhaiterais remplacer les sacs congélation mais je ne sais pas trop par quoi car je les utilise surtout pour congeler des baguettes de pain coupées et c’est bien pratique car dans un tout petit congélateur, cela prend bien moins de place qu’une boite en plastique ou autre. Peut-être un torchon ? Merci pour ton avis.
    Concernant l’occasion, je suis un peu réticente en me disant que cela prend du temps. Est-ce que tu achètes plutôt dans des vides greniers/braderies près de chez toi, ou alors dans des magasins « spécial occasion » ou alors sur le net (style le B** C**n) ? Merci pour l’info.
    Dans ta partie « ceux qui est en cours », j’ai vraiment beaucoup de mal à arrêter l’essuie-tout.
    Dans ta partie « ceux que je n’arrive pas à faire », pour nous, avec un compost extérieur quand on va sur place, c’est plus facile ! Et dans cette partie, je ne sais pas comment faire pour l’hygiène féminine : as-tu déjà essayé les serviettes lavables et/ou les cups ? Merci de tes avis et conseils.
    Bravo pour ce blog et ce partage d’infos et d’astuces !!

    J'aime

    • Mat

      Tu t’en sers principalement pour quoi de l’essuie tout ? As-tu des lingettes microfibres pour essayer de le remplacer ? C’est la même taille donc assez pratique.

      J'aime

    • Ma vie plus naturelle

      Coucou !
      Merci pour ton commentaire.
      Pour les baguettes je congèle généralement dans le sachet de la boulangerie mais sinon un torchon doit faire l’affaire. Une autre idée est de fabriquer un sac à pain avec un vieux pantalon. Et on doit pouvoir en faire des sacs congélation.
      Je vais faire un tuto là dessus.
      Pour l’occasion j’achète sur des sites et sur des groupes FB. Ça ne prend pas trop de temps parce que je fais tout par mail ou messages FB. Pour le rendez vous généralement on arrive à trouver un emplacement qui convient à tout le monde genre centre commercial.
      Pour l’hygiène féminine je trouve que les protège slips les tendances d’Emma sont bien. Pour le reste je n’ai pas encore trouvé quelque chose qui me convienne bien.

      J'aime

  10. AL

    Merci pour les idées pour les baguettes au congélateur, je vais essayer avec un torchon (chez nous, il n’y a pas souvent de sachet de boulangerie mais juste un petit bout de papier qui entoure le milieu de la baguette).
    Merci aussi pour l’hygiène féminine, je vais aller voir sur le net les tendances d’Emma.

    J'aime

  11. Claire R

    Ça y est, je viens d’investir dans un composteur d’appartement. Nous avons la chance d’avoir une zone de compost collective à deux pas de notre immeuble. Il faudra maintenant faire l’effort de bien aller vider notre bac toutes les semaines.
    Sinon, je me suis mise au shampoing solide et je trouve ça vraiment génial. Pratique et très moussant contrairement à ce que j’imaginais.

    J'aime

  12. Cécile

    Bonjour et merci pour ton blog. Etonnant de voir aussi dans les commentaires, que la naissance d’un enfant est souvent l’élément déclencheur, cela a été mon cas aussi. Je suis vers une leeeeeennte évolution vers le zero dechet. L’échange d’expérience est tres important pour trouver des solutions, dépasser les obstacles et soutenir les démarches des un et des autres, donc merci à tous ceux-celles qui font des blogs et partagent ! Au sujet du compost, j’ai longtemps cherché et le lombricomposteur ne me branchait pas, surtout à cause de l’entretien: il ne faut pas qu’ils aient trop froid ni trop chaud, ils ne peuvent pas rester sans nourriture si on part longtemps en vacances, bref, ce sont des animaux, quand même! Et le côté grouillant m’impressionnait un peu…J’ai trouvé un système à « microorgaismes activés » ou Bokashi: c’est en fait un seau hermétique où on met ses épluchures qu’on soupoudre au fur et à mesure d’une sciure imprégnée de « microbes » qui prédigèrent et compactent tout ça. Aucune odeur dans ma cuisine… sauf quand on l’ouvre (!) un peu bizarre mais moi cela me va et il me suffit de penser à une grosse décharge à ciel ouvert pour se dire qu’une petite odeur ponctuelle qui ne reste pas, vaut bien le coup pour réduire le volume de la poubelle. On récupère aussi un « jus » (miam!) idéal pour faire pousser les plantes (à diluer). Cela me permet de ne vider le compost que toutes les deux ou trois semaines dans le bac vert ( je pourrais mettre direct les épeluchures dans le bac vert, vous me direz, mais ca dégouline au bout de trois jours et du coup je ne le faisait plus). Moi, cela m’a vraiment fait sauter le pas du compost en appartement. Bonne continuation!

    J'aime

    • Ma vie plus naturelle

      Merci pour ton commentaire et ton partage ! J’avais été tentée aussi par le bokashi. Je ne sais plus ce qui m’a décidé pour les lombrics mais l’essentiel est de trouver ce qui nous convient ! J’espère que ton témoignage donnera envie à d’autres !
      Bonne continuation à toi aussi !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s